Accueil > Blog > Premier Noël sans un être cher : les rituels qui aident
premier noel après un décès

Premier Noël après le décès d’un être cher : les rituels qui aident.

30 Novembre 2022

Partager :

Le premier Noël qui suit la perte d’un être cher peut s’avérer particulièrement éprouvant. Les célébrations des Fêtes, qui sont habituellement synonymes de bonheur et de joie, prennent soudainement un tout autre sens. Alors comment réussir à apaiser la douleur et surmonter cette épreuve difficile ?

Noël est le moment de l’année où l’on partage avec ses proches de la joie, des retrouvailles et des gestes d'affection.. Ce sont des moments de bonheur qui deviennent délicats et souvent lourds pour des familles qui viennent de subir la disparition d'un être cher. L’arrivée des fêtes peut donc coïncider avec des souvenirs douloureux. Alors, comment aborder une période de fêtes qui nous rappelle la perte d’un proche ? Comment composer avec l’absence d’un être cher qui animait autrefois ces moments privilégiés ?

Vivre le deuil à sa façon…

Nul besoin de faire semblant, car la peine que vous ressentez est réelle. Ecoutez-vous: de quoi vous sentez-vous capable? N'hésitez pas à demander de l'aide pour préparer le repas ou décorer votre maison. De même, vous êtes en droit de ne pas fêter Noël et le jour de l’an. Le maître mot : écoutez-vous.

En parler avec son entourage

La communication est essentielle pour surmonter votre deuil. Parlez avec votre entourage et n'hésitez pas à dire ce que vous avez envie de faire …ou pas ! Vous pourriez, par exemple, avoir envie de passer les fêtes en petit comité, d'être invité plutôt que d’inviter… ou même de partir en voyage loin de toute cette agitation.

Se défaire des traditions familiales et en inventer de nouvelles.

Et oui… Elles pourraient raviver votre peine. Prenez le temps, en amont, de lister les situations qui pourraient raviver une trop grande souffrance afin de les éviter, au moins durant la première année du deuil. Cela peut être un aliment que la personne disparue aimait particulièrement, un film, une chanson, etc.

Une pensée pour le défunt

On a tendance à penser que, pour ne pas "plomber l'ambiance", mieux vaut s'abstenir d'évoquer la personne disparue ! Pas du tout ! N’oubliez pas que vous ne serez sûrement pas la seule personne à pleurer et à regretter le défunt. De plus, penser à lui sans évoquer son nom peut être bien plus néfaste pour votre moral et l’ambiance que de l'évoquer. Profitez d'être entouré.e de vos proches pour vous rappeler, ensemble, du défunt. Vous ne serez pas le/la seul.e à penser à lui, alors pourquoi ne pas le faire ensemble. A vous de trouver une manière de rappeler son souvenir…

Cela peut-être, par exemple, se rappeler les bons moments passés en compagnie du défunt, lui porter un toast ou regarder ensemble l'album de famille. Il serait également possible de proposer un moment de silence où chacun serait libre de se recueillir à sa mémoire. À chaque famille de trouver un terrain d'échange où tous les membres sont à l’aise.

Se tourner vers une association

Et pourquoi ne pas devenir bénévole dans une association et donner de son temps, si précieux, encore plus durant ces périodes de fêtes de fin d’année… L’occasion de faire du bien aux autres et à vous-même.

Ne pas culpabiliser

En période de deuil, on peut penser que nous n’avons plus le droit d’être heureux. De ce fait, si nous prenons du plaisir à partager un moment en famille, et cela sans la personne disparue, on peut être amené à culpabiliser. Gardez à l’esprit que de vivre l’instant présent avec bonheur, bien entouré, ne signifie aucunement que celui qui est parti ne vous manque pas profondément, ou que vous l’oubliez, bien au contraire.

Nos conseils pour rendre hommage

Se retrouver en famille au temps des Fêtes peut être aussi un bon moyen de marquer la perte d'une personne aimée, de dire qu'elle nous manque… tout simplement. C'est également un moment propice pour célébrer sa mémoire, pour la garder vivante, dans le cœur de tous. Ces instants passés ensemble, dans la chaleur de la famille, peuvent permettre aux survivants d'exprimer leur peine tout en célébrant la continuité de la vie.

Plutôt que de redouter le temps des Fêtes, essayez de considérer cette période de l’année comme une occasion de resserrer les liens qui vous unissent à ceux qui sont encore parmi vous. Apprivoisez l’absence de l’être aimé en instaurant de nouvelles traditions avec vos proches.

Parlez de la personne disparue

Observez une minute de silence en son honneur et rendez-lui hommage tous ensemble. Laissez votre peine s’exprimer et traduisez-la par des gestes ou des paroles symboliques. Quelle que soit l’approche préconisée, rappelez-vous que le soutien de vos proches est la clé pour traverser cette douloureuse épreuve.

Symbolisez la présence du défunt par un objet le soir de Noël

Certains gestes symboliques peuvent apaiser dans de telles circonstances. Vous pouvez par exemple allumer une bougie, ou réaliser en famille une boule de Noël en son souvenir. Ne vous interdisez rien par peur du ridicule. Personne ne jugera votre besoin.

Créez un lieu de recueillement dédié

Par ailleurs, être heureux ne doit pas rendre coupable de la perte de ceux que l’on aime. Ce n’est pas non plus une forme d’oubli : le souvenir peut s’entretenir par des photos, des marques de sympathie, ou encore des mots à l’attention du défunt. A partager dans la vie réelle avec vos proches mais aussi à distance ! Alanna vous donne la possibilité de créer un Espace Souvenirs en sa mémoire. Ainsi, vous pourrez partager et communiquer avec des membres de votre famille qui ne seront, par exemple, pas présents physiquement avec vous pour ces fêtes de fin d’année. Idéal pour se rappeler ensemble les bons moments passés, échanger photos, mots, vidéos et souvenirs, cette page « commémorative » est un bon moyen de maintenir un lien, fort et symbolique autour de souvenirs heureux et positifs. Véritable passerelle entre les proches, cette page permettra de rassembler et de se recueillir. Et quoi de plus important durant cette période ?

Autorisez vous à être heureux

Les fêtes sont synonymes de joie, de partage et de rassemblement. Rire, créer de nouveaux moments, du lien, se donner des nouvelles, prendre le temps de parler longuement… ce n’est pas oublier, c’est vivre d’autres instants. Appréciez la fête dans sa nouvelle configuration et ne vous en sentez pas coupables. La joie permet juste d’apaiser un peu la douleur et cela fait du bien à l’esprit !

Gardez également en tête que les premières fêtes de fin d'année sans la personne disparue sont une épreuve difficile. Rien ne remplacera jamais cet être cher, mais prendre soin de vous, passer du temps à vous remémorer cette personne, et profiter des traditions peut alléger un peu votre chagrin, tout en vous aidant à avancer dans votre deuil.

Partager :

loop-blog
Logo professional

Faire de cette grande étape de vie un passage doux empreint douceur et de résilience

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

Besoin d'aide pour des obsèques ?

Retrouvez notre Guide