Accueil > Guides > Baisser le coût des obsèques : comment faire ?

Comment diminuer le coût des obsèques ?

Partager :

En France le coût des obsèques est en moyenne de 3815€ pour une inhumation - un enterrement - hors caveau et concession, et de 3986€ pour une crémation selon une étude de UFC que choisir.

Ce coût varie en fonction des villes, des prestations choisies, et de la pompe funèbre sélectionnée. A ces frais, en fonction des options désirées, il convient d’ajouter le coût de la concession, de la marbrerie, ou du columbarium, ….

Tout d'abord, il faut savoir que parmi les prestations proposées aux familles pour les obsèques, toutes ne sont pas obligatoires. Ainsi, certaines sont facultatives, et d’autres sont quant à elles inévitables.

Alors, quelles sont les prestations obligatoires pour des obsèques ?

Les 4 prestations suivantes ne sont jamais optionnelles pour des funérailles :

  • La mise en bière : La mise en bière consiste à déposer le corps du défunt dans une housse imperméable, puis dans un cercueil. Cette étape est organisée par la pompe funèbre en charge des obsèques. La mise en bière se déroule juste avant la cérémonie funéraire.
  • Le cercueil : il doit comporter 4 poignées et avoir à l’intérieur une garniture étanche.
  • L’inhumation ou la crémation : en fonction du choix. A ce jour en France, seuls ces 2 modes opératoires sont autorisés.
  • Le transport du corps dans un véhicule mortuaire.

À savoir : Si le défunt possède un pacemaker, il est obligatoire de le faire retirer.

Découvrons à présent quelles sont les prestations facultatives lors d’un décès ?

  • Les garnitures à l’intérieur du cercueil : le capitonnage
  • La toilette du défunt
  • Les soins de conservation
  • La chambre funéraire
  • L’organisation d’une cérémonie
  • Tous les éléments d’annonce, ou de décoration : comme les faire-parts, les fleurs, la gravure, le registre de condoléances, …..

Faire le tri entre les options obligatoires et celles qui sont facultatives constitue un premier moyen de baisser le montant de la facture, car à chaque fois que vous ajoutez une option, vous ajoutez un supplément à payer.

Comment diminuer les frais des obsèques ? Voici nos conseils

Utiliser un comparateur de prix et demander plusieurs devis

Une solution pour faire baisser le prix des obsèques est de se renseigner sur les prix pratiqués et de comparer les services et les prix. Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur de prix sur internet, réaliser différents devis en ligne sur les pompes funèbres qui le proposent, ou vous rendre en agence pour faire établir un devis personnalisé. Un devis est gratuit et doit mentionner les prestations obligatoires de manière claire pour vous permettre d’identifier les prestations incontournables.

Ainsi, après avoir fait réaliser plusieurs devis et choisi des options en âme et conscience, vous pouvez vous rassurer sur le prix juste à payer.

Bien choisir son entreprise de pompes funèbres

Le choix de l’opérateur funéraire pour lequel vous allez opter est primordial. En effet, les différents établissements ou réseaux n'ont pas tous les mêmes pratiques, ni les mêmes tarifs. Certains cherchent à vendre le maximum d’options et des prestations plus coûteuses quand d’autres sont au contraire à l'écoute des familles et de leurs souhaits avant tout. Aussi, généralement, les entreprises de pompes funèbres proposent des forfaits tout compris pour réduire les frais d'obsèques.

Au-delà du budget, une pompe funèbre vous accompagne sur les étapes importantes qui sont menées lors des funérailles, aussi, nous vous conseillons de choisir celle qui correspond à vos valeurs, …. et à votre budget. Il se développe en France des initiatives plus humaines, comme les coopératives funéraires qui placent la relation et l’accompagnement au cœur de leurs services aux familles, avec des prix souvent très compétitifs afin d'offrir des obsèques dignes au plus grand nombre.

Limiter les options et bien choisir les matériaux

On l’a vu plus haut dans cet article, mais faire un choix raisonné et opter pour moins d’options ou des matériaux moins coûteux comme par exemple l’essence du bois choisi pour le cercueil, les poignées, le capitonnage ….. sont autant de mesures qui vous permettent de minimiser le prix final payé. Il faut savoir que rien que sur le prix du cercueil, vous pouvez faire varier la facture du simple au double. Il faut compter en moyenne entre 350€ et 600€ pour un cercueil d’entrée de gamme en pin. Les cercueils milieu de gamme, en chêne, se situent entre sur une gamme de prix entre 600€ et 1400€. Et les cercueils les plus sophistiqués peuvent dépasser les 3000€.

Opter pour une démarche écologique

En plus d’avoir une action positive sur l’environnement, opter pour une démarche écologique lors de funérailles permet également d’alléger la facture. Alors pourquoi ne pas combiner les deux avantages et faire une double bonne action ?

Ne pas faire de soins de conservation

Vous pouvez ainsi choisir de ne pas faire réaliser de soins de conservation. En effet, les soins de thanatopraxie qui ont pour but de faire ralentir la décomposition du corps, nécessitent l’usage de produits chimiques, qui ne sont pas bons pour l’environnement.

Opter pour une crémation et un cercueil en carton

Aussi, si vous optez pour une crémation qui est en moyenne 3x moins consommatrice de CO2 qu’une inhumation, vous pouvez également choisir un cercueil non pas en bois, mais cette fois en carton. Moins cher, il préserve en plus la nature, car est le plus souvent réalisé en matière recyclée. Ainsi, il est possible de réduire les frais d'obsèques en choisissant un cercueil en carton recyclé, en faisant appel à une crémation ou en ayant une inhumation dans un cimetière municipal. Dans le même sens, poser un monument au cimetière permet de réduire les frais d'obsèques.

L’inhumation définitive, une solution pour réduire les frais des obsèques

L’inhumation définitive est une solution pour réduire les frais des obsèques, car vous évitez ainsi les frais d’une situation provisoire dans l’attente de la sépulture. En effet, elle permet de réduire le coût de la location du caveau, du monument et du transport du corps. De plus, elle permet également de réduire le coût de l’entretien du cimetière.

Utiliser un site internet pour publier l’avis de décès

Publier un avis de décès dans la presse représente aussi un coût non négligeable. En effet, le tarif varie en fonction du nombre de lignes, de la couverture désirée, puis du titre choisi. Comptez, en fonction des journaux entre 20 et 50€ le prix d’une ligne d’annonce.

Si vous optez pour un faire-part papier, en plus du risque que celui-ci arrive en retard ou soit perdu, vous aurez aussi un budget à prévoir. Aussi, le moyen le plus rapide, le plus fiable et le moins cher est d’utiliser internet pour diffuser votre avis de décès. Cela vous permet d’être sûr.e de n’oublier personne, de partager l’information instantanément, d’avoir une version toujours à jour (vous pouvez le modifier à tout moment), de le personnaliser, souvent avec photos et même plus, et également de l’imprimer gratuitement si vous tenez à une version papier. Sur Alanna, la publication d’un avis de décès est gratuite, et vous permet de bénéficier d’un ensemble d’autres services très utiles comme le fait de participer à la cérémonie à distance par exemple.

Organiser une cagnotte

Cela se fait de plus en plus souvent et à de multiples occasions. Les cagnottes participatives sont maintenant installées dans nos vies. Lors d’obsèques, les proches du défunt éprouvent le besoin de faire un geste pour témoigner de leur sympathie à la famille. Aussi, sachez que vous pouvez remplacer les traditionnelles fleurs par l’organisation d’une cagnotte. Les cagnottes sont très appréciées, car elles permettent à chacun de participer à hauteur de son budget, et aussi à distance, en laissant un message personnalisé. La cagnotte organisée peut être utilisée pour financer les obsèques, et ainsi, les fonds collectés viennent directement alléger le budget des funérailles ou alors bénéficier tout autre cause : un projet, des études, …. voire une association de votre choix. Alanna propose un service de cagnotte en ligne attaché à un avis de décès, dans ce cas là, pour en bénéficier, créez un avis de décès en ligne et renseignez la cagnotte ou vous pouvez également organiser une cagnotte en marge du décès, pour une cérémonie commémorative ou autre.

Donner son corps à la science

Le moyen le plus radical pour limiter les dépenses en matière d’obsèques est de faire le don de son corps à la science à des fins d'enseignement médical et de recherche. C'est une démarche personnelle, qui doit être volontaire. La décision doit être prise de son vivant et le consentement exprimé par écrit. Seules les personnes majeures peuvent exprimer ce souhait. Il faut dans ce cas se renseigner auprès de l'établissement de formation et de recherche ou de santé autorisé le plus proche de son domicile. Faire toutes les démarches et ensuite une carte de donneur vous sera remise par l'établissement. Vous devrez conserver cette carte en permanence sur vous. Ce don est gratuit, et tous les frais (transport du corps, inhumation ou crémation) sont alors pris en charge par l’établissement concerné.

Pour plus d’informations : consulter le site du service public

Comment ne pas payer les frais d'obsèques ?

Dans certains cas, il est possible de bénéficier d’une gratuité totale des frais d’obsèques. En effet, si vous êtes considéré comme “indigent” cela signifie sans ressource et que vos ayants droits non plus, ne peuvent pas subvenir aux frais des obsèques, alors la mairie peut décider de prendre en charge les frais. Ce choix est porté à l’appréciation du maire de la commune, qui est décisionnaire. Dans ce cas, c'est la mairie qui choisit l'organisme de pompes funèbres et finance les obsèques.

Il est possible de réduire les frais d'obsèques d'un parent en prenant certaines dispositions à l'avance.

Comment financer les frais d'obsèques ?

Les prestations d’obsèques peuvent être financées par un contrat d’assurance obsèques si le défunt en avait souscrit un. Aussi, avant toutes démarches, il convient de vous renseigner sur l'existence ou non d’un contrat d’obsèques dont votre défunt pourrait être le bénéficiaire. Si tel était le cas, tout ou partie des obsèques pourraient déjà être pris en charge. Pour vérifier l’existence d’un contrat d’assurance obsèques, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de l’AGIRA qui recense tous les contrats obsèques déjà souscrits en France.

D’autres contrats peuvent également être utilisés pour le financement des obsèques comme une assurance-vie, une mutuelle complémentaire, un capital-décès ….. Il est également possible de demander à la banque une avance jusqu’à 5000 euros maximum qui sera prélevée sur le compte bancaire du défunt et servira à payer directement les pompes funèbres. Vous devrez ensuite présenter la facture. Sachez que les frais d'obsèques sont déductibles de la succession dans la limite de 1 500 €.

La succession des frais d'obsèques

Si malgré toutes ces mesures, des frais d’obsèques restent à la charge de la famille, alors le ou les héritiers qui ont avancé les frais, peuvent en demander le remboursement au moment de la succession. Cette demande devra être faite chez le notaire désigné.

Dans le cas du décès d'un parent et d’un actif successoral limité, les descendants sont tenus au paiement des frais d'obsèques au titre de l’obligation alimentaire. L’obligation alimentaire est une obligation légale qui impose de contribuer aux besoins de première nécessité des proches lorsqu’ils sont dans l’impossibilité d’y subvenir eux-même. Elle est fixée par les articles 205 à 211, 367 et 767 du Code civil.

Un héritier, même s’il renonce à la succession, est tenu de payer les frais funéraires de ses ascendants. Par contre, si votre parent a gravement manqué à ses obligations envers vous, alors vous pourriez ne pas être tenu de payer. Aussi, il est possible de réduire les frais d'obsèques en fonction du lien de parenté avec la personne décédée.

Quelles sont les aides pour des obsèques ?

Nous avons dans cet article, déjà balayé plusieurs aides financières possibles pour le financement des obsèques, et parmi elles :

  • Vérifier l’existence d’un contrat d’obsèques
  • Le prélèvement possible de jusqu’à 5000€ sur le compte bancaire du défunt
  • Le financement via d’autres contrats
  • Le partage des frais entre héritiers
  • La mise en place d’une cagnotte solidaire

Les aides et les réductions d'impôts pour les frais d'obsèques

Si les frais engagés pour les obsèques d’un ascendant et restant à charge n’ont pas été déduits de la succession, vous pouvez les déduire de vos impôts.

Aussi, il existe de nombreuses autres aides financières qu’il est possible de réclamer selon les cas, auprès d’organismes sociaux et des collectivités. Voici les plus courantes :

  • Le capital décès de la CPAM
  • Le capital décès pour les indépendants auprès de la SSI
  • L’aide du CCAS
  • L’aide aux frais d’obsèques de la CAF
  • La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse - CNAV
  • ….

Si vous souhaitez plus d’informations sur les aides et démarches, consultez notre service d’aides aux démarches après décès disponible ici :

Partager :

Logo professional

N°1 en France de l'entretien et du fleurissement de sépultures

Partager :

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

En savoir plus ?

Retrouvez notre Blog