img-blog-sophro

Hypnose, sophrologie, EMDR… quelles thérapies pour faire son deuil ?

20 septembre 2021

Il existe cinq phases de deuil : la colère, le refus, le marchandage, la dépression et l’acceptation.

Lors d'un deuil, des émotions très difficiles à vivre se succèdent et il est plus que tentant de les mettre à distance pour essayer de mieux « tenir » le choc. Erreur. Il faut ré-apprendre la gestion de ses émotions, l’acceptation de la douleur pour enfin se ré-approprier une nouvelle vie.
Ce travail de deuil, qui peut durer entre 6 et 20 mois, est un processus naturel, mais lorsque la perte est trop difficile à surmonter seul, il est important d’avoir recours à une aide extérieure.
Passer la porte d’un psychiatre ou psychologue peut être impressionnant et mettre des mots sur ce que l’on ressent difficile. D’autres thérapies, comme la sophrologie, l’hypnose ou la kinésiologie, où le corps et le subconscient « parlent » peuvent être une bonne solution.

La sophrologie

Respiration, décontraction musculaire et pensées positives.
La sophrologie a pour objectif d'accompagner le patient dans son processus de rééducation et de réadaptation. Plus précisément, la sophrologie peut agir à différents niveaux: la gestion de la douleur, du stress et des émotions. A travers des exercices simples de respirations, de mouvements corporels, de décontraction musculaire et de « visualisation " de pensées, le patient va reprendre petit à petit goût à la vie. Tout se fait par étape : les exercices dynamiques respiratoires vont permettre de reprendre contact avec son corps, de l’aider à évacuer tout ce qui le fait souffrir. Exprimer sa douleur, la laisser s’extérioriser. Réapprendre à respirer, recommencer à inspirer pleinement, et continuer à vivre ! Ceux sont les visualisations suggérées par le sophrologue qui vont amener à voir les évènements autrement. En se concentrant sur le positif, le quotidien devient plus supportable. L’apaisement se met progressivement en place, jour après jour. La souffrance ressentie au fond de soi est perçue désormais différemment, sous un autre angle, comme si elle était apprivoisée, comprise. Les exercices appris en séance et refait régulièrement à la maison, en toute autonomie, détendent, relaxent. Le corps prend l’habitude de les faire et les apprécie. Ces exercices permettent d’apaiser sa peine, d’accepter la situation sans pour autant oublier le défunt.

L’hypnose

L’état modifié de la conscience.
Le but du processus de deuil est de réussir à continuer à vivre et d'accepter la perte définitive et irrémédiable de l’autre. L’hypnose est un formidable allié dans l’accompagnement du cheminement du deuil. Cette thérapie peut intervenir à différents niveaux selon la phase de deuil dans laquelle on se trouve. En état de conscience modifié, le patient peut, grâce à l’hypnose, effacer les mauvais souvenirs, dépasser les regrets et non dits, donner ou recevoir un pardon… L'hypnose est un état naturel au cours duquel l'attention au monde extérieur est diminuée pour permettre à l'inconscient d'être plus présent et de percevoir de nouvelles ressources. Dans une sorte « d’état second », il va être possible pour le patient de gérer la douleur, la dépression, le stress, d'améliorer la confiance en soi et dans la vie. Approche très pertinente pour l’accompagnement au deuil, cette thérapie permet de travailler en profondeur sur les représentations et émotions associées au défunt. Cela permet d’accepter la perte douloureuse, en mobilisant vos propres ressources inconscientes.

La PNL

Programmation Neuro-Linguistique.
Reprogrammer notre cerveau pour venir à bout de nos blocages et de nos angoisses, c'est la promesse de la PNL, programmation neuro-linguistique, une thérapie brève de plus en plus prônée par certains psychothérapeutes.
La PNL va aider le patient à accepter ce qui se passe réellement dans sa vie. C’est une autre technique pour faire son deuil, différente de celle de l’hypnose. Cette technique va permettre de modifier la façon dont le patient vit ses souvenirs. Ainsi, les effets de ses souvenirs seront également modifiés. Le but va être de ne pas ressentir de la tristesse en pensant aux bons moments vécus avec cette personne, mais d’en faire ressortir des sensations positives.
Le modèle de deuil en PNL cherche à passer de l'état de manque à celui de « plénitude ».
PNL est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements. Elle privilégie le comment du pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps.

L’EMDR

Eye Movement Desensitization and Reprocessing : c’est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.
L'EMDR est une thérapie qui consiste à guérir les traumatismes et les événements douloureux par des mouvements oculaires de droite à gauche alors même que le patient se reconnecte à l’événement traumatisant par la pensée et la verbalisation préalable à son thérapeute. Dirigés par un praticien expérimenté, les mouvements oculaires vont activer le travail de cicatrisation psychique. Cette guérison psychologique est rendue possible par les facultés du cerveau à transformer les informations à l'origine d'un traumatisme. Notre cerveau va alors dissocier le souvenir traumatisant de l'émotion, afin que cette dernière n’entraîne plus de souffrance. Cette méthode thérapeutique permet de partir du souvenir de la perte de l’être aimée, de le retravailler afin de libérer les émotions souffrantes en lien afin de rendre le passé au passé et de ne garder dans le présent que les souvenirs libérés des émotions souffrantes.
Cela permet dès lors à la personne de renouer avec sa vie et d’oser exister pleinement. Et donc de fonctionner dans le quotidien sans la souffrance de cette perte.

La kinésiologie

Laissez le corps parler.
Etymologiquement « la science du mouvement », la Kinésiologie est une technique de rééquilibrage psycho-corporelle. Cette thérapie est basée sur des techniques énergétiques chinoises, de libération de stress émotionnel, de mouvements, de stimulations manuelles de points d'acupuncture, d’EMDR et de visualisations.
Elle s’attache au bien-être global de la personne en tenant compte des aspects physique, émotionnel et mental. Sa principale caractéristique est l’utilisation du test musculaire pour connaître le fonctionnement de la personne, détecter, lever ses déséquilibres et éveiller son potentiel. Grâce à ce test musculaire, votre corps « parle » et donne accès aux réponses de votre inconscient, il « pointe du doigt » là où il est nécessaire d’apaiser des tensions enregistrées dans le cerveau et le corps. Une fois les informations remontées et conscientisées, les équilibrations dont votre corps a besoin pour se libérer du stress associé au traumatisme sont effectuées. Les énergies négatives prennent alors une nouvelle direction, cette fois-ci positive. Le corps est nettoyé de ses énergies « malades », libéré du stress accumulé ici ou là, des tensions conscientes ou inconscientes, des mémoires erronées...En nettoyant notre corps, qui est régénéré et libéré, le cerveau se concentre sur les énergies positives et donne accès à un plus grand bien-être.

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

Besoin d'aide pour des obsèques ?

Retrouvez notre Guide