Accueil > Blog > Les traditions liées à la mort, ont-elles évolué au fil du temps ?
évolution des rites funéraires

Les traditions liées à la mort, ont-elles évolué au fil du temps ?

12 Juillet 2022

Partager :

La mort et le deuil représentent des réalités difficiles auxquelles la plupart des personnes ont du mal à se confronter. Depuis toujours, les Hommes ont imaginé des rituels pour dire au revoir à leurs proches disparus, célébrer leur vie ou tout simplement avoir un endroit où se recueillir.

Si ces rites et traditions funéraires restent inchangées, notre perception de la mort et les solutions mises en œuvre pour y faire face, elles, évoluent. Alanna, la première plateforme du souvenir et du deuil, revient sur les nouvelles pratiques sociales de notre société en matière funéraire qui se manifestent dans différents domaines.

Vers un “au revoir” qui nous ressemble

“L’au Revoir” est la première étape qui survient lors de la perte d’un proche. Il se traduit par une cérémonie qui incarne le dernier contact avec le défunt, les familles choisissent le rituel qui leur correspond le mieux afin de dire adieu à ce dernier. En France, l’inhumation, pratique funéraire ancestrale, laisse de plus en plus place à la crémation. Plusieurs motivations sont à l’origine de l’augmentation des crémations et de la dispersion des cendres, quelles soient financières ou encore d’ordre du respect des volontés du défunt, qui souvent dans ce cas, ne souhaite pas représenter une charge et libérer la famille de toutes contraintes. Les préoccupations écologiques sont également grandissantes de la part des familles qui choisissent parfois l’inhumation dans un simple linceul biodégradable, un cercueil en carton écologique ou encore une urne biodégradable.

Une célébration d’obsèques hyper personnalisée

Chaque personne est unique et notre manière de lui faire nos adieux également. C’est pourquoi, la personnalisation de la cérémonie est désormais une attente forte pour les familles endeuillées. Leur volonté est de respecter les souhaits du défunt et de célébrer sa vie, ses valeurs en lui offrant une cérémonie qui lui ressemble. Pour ce faire, les familles font de plus en plus appel aux services de professionnels pour s’assurer d’organiser une cérémonie à l’image du défunt. Pour répondre à ces nouveaux besoins, le secteur funéraire voit d'ailleurs de nombreux nouveaux métiers émerger : doulas, funeral planer, accompagnant (fin de vie et cérémonie) etc. Mais cette célébration de la personne va bien au-delà du simple adieu. En effet, dans un monde en pleine transformation numérique, les hommages en ligne se multiplient pour offrir des espaces qui permettent de collecter tous les messages et de faire vivre le souvenir à travers le temps.

De nouveaux lieux de recueillements

Si le besoin de se recueillir et de penser à la personne reste présent,ces derniers mois d'isolement forcés et la montée des crémations, ont fait naître de nouveaux lieux de recueil pour rendre hommage à nos proches disparus. Initialement, le cimetière incarnait le lieu de recueil par excellence, mais de nos jours, ces derniers sont de plus en plus délaissés au profit de la nature. On distingue deux actes majeurs, certains choisissent de planter un arbre, d’autres de disperser les cendres dans un lieu sentimental, faisant ainsi de ces nouveaux sanctuaires leur lieu de recueil. Ces nouveaux lieux physiques s’accompagnent le plus souvent d’un hommage en ligne qui sert de recueil de témoignages et de souvenirs, et permet de réunir la famille autour du défunt. Enfin, les livres souvenirs constituent, eux aussi, des espaces de recueillements pour les familles, et cela, peu importe la distance.

L’importance de se rassembler

Dans la vie, quelques évènements particuliers rassemblent les familles tels que les naissances, les mariages ou les enterrements. Un décès, bien qu’il ne soit pas synonyme de joie, reste un événement familial fort, qui implique le besoin de partager. Aujourd’hui, le digital a permis de renforcer encore plus ce moment important, il favorise le rapprochement intergénérationnel dans les familles. Même si au premier abord, ces dernières pouvaient penser que certains services liés au digital pourraient manquer de chaleur, de plus en plus de personnes sont convaincues de leurs bienfaits dans le processus de deuil. Avec Alanna par exemple, toute la famille peut se réunir pour nourrir la mémoire collective, créer du lien, des interactions qui sont aujourd’hui plus que nécessaires. La plateforme permet aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer de participer à distance, et en fédérant les familles autour d’un défunt, elle permet à chacun de prendre part aux hommages ainsi laissés.

Les rites traditionnels liés à la mort, n’ont pas fondamentalement changé dans nos mœurs. Notre façon d’appréhender la mort, de laisser partir nos proches et de les honorer reste la même, elle a simplement évoluée avec les us et coutumes de notre société notamment avec les enjeux d’écologie, les contraintes de distance que connaissent actuellement nos générations ou encore l’importance de la personnalisation de la cérémonie d’adieux. Le digital est devenu le noyau central pour fluidifier les échanges, l’information et centraliser la famille et les souvenirs autour de leur défunt.

Partager :

loop-blog
Logo professional

Cérémonies funéraires laïques et cérémonies du souvenir personnalisées

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

Besoin d'aide pour des obsèques ?

Retrouvez notre Guide