Accueil > Guides > Comment entretenir une tombe ?

Comment entretenir une tombe ?

Partager :

En cette période de Toussaint, nombreux sont les proches des défunts à entretenir les monuments funéraires. Entretenir une tombe est non seulement une manière de rendre hommage au défunt qui s'y trouve, mais également une obligation morale et civique. Les descendants se doivent donc de maintenir ce lieu de recueillement propre et en bon état, en mémoire du défunt. Mais comment entretenir une pierre tombale ?

Les pierres tombales sont confrontées aux différentes agressions extérieures : vent, pluie, oiseaux, pollution… qui peuvent les salir et les détériorer avec le temps. Ainsi, un nettoyage régulier est recommandé pour préserver l'état de la tombe et assurer sa longévité.

Des obligations légales

Peu connues, les obligations administratives concernant l'entretien d'une sépulture se portent sur les héritiers, comme concessionnaires des tombes. Effectivement, considérée comme une propriété privée, la tombe fait l'objet d'un contrat administratif entre la commune et le concessionnaire. Les droits liés à la sépulture comme le droit d'aménagement, le choix des personnes à inhumer ainsi que la transmission de la concession, impliquent des obligations. L'une des plus importantes est celle d'entretenir la sépulture pour qu'elle ne porte atteinte, ni à la décence du cimetière, ni aux autres tombes.

Ne pas honorer cet engagement d'entretien d'une sépulture peut entraîner une procédure juridique à l'initiative de la commune, pour contraindre le propriétaire de la tombe à effectuer les travaux nécessaires à la rénovation. Une procédure de reprise de la tombe peut également être entamée faute de rénovation ou si le lieu est notoirement laissé à l’abandon.

Comment entretenir une sépulture ?

Entretenir une sépulture est un geste qui peut être réalisé par les proches, notamment lors de fêtes religieuses comme la Toussaint, Pâques, ou encore le jour de la naissance ou de la mort du défunt par exemple.

Le cycle des saisons vous donnera un rythme pour entretenir une sépulture. Commencer par fleurir et désherber au printemps pour que la tombe soit en fleurs à l'été, puis faites un grand nettoyage à l'automne, avant que l'hiver n’arrive.

Vous pouvez donc procéder à l'entretien d'une tombe par vous-même. En effet, quel que soit le matériau de conception de la pierre tombale, cet élément requiert un entretien régulier avec des techniques douces pour ne pas détériorer la pierre, les accessoires funéraires et les plaques commémoratives.

L’utilisation de la javel et de l'eau à haute pression peut abîmer les éléments qui constituent la tombe. Il est également déconseillé d'utiliser des brosses métalliques pour éviter de rayer la pierre tombale. Des produits très simples suffisent comme l'eau claire, le savon noir, une brosse douce, un chiffon, du bicarbonate de soude, du vinaigre… L'entretien de la tombe doit également dépendre des matériaux de construction de l'édifice. En effet, toutes les pierres ne s'entretiennent pas de la même manière. Attention, certaines pierres sont plus fragiles que d’autres.

Pierre tombale en granit

Le granit est le matériau le plus répandu sur les tombes. Il est apprécié pour sa résistance et sa facilité d'entretien. Toutefois, il est vulnérable au développement de la mousse. Ce qui requiert un entretien régulier. Pour nettoyer une tombale en granit, l’utilisation de l'eau claire est suffisante.

Pour brosser le granit et enlever les résidus, une éponge imprégnée de pierre d'argile est également efficace, ou encore du savon noir. Pour le faire, il suffit de diluer le savon dans de l'eau claire, tremper la brosse et frotter la pierre délicatement. Rincez soigneusement et utilisez un chiffon doux pour faire sécher.

Pierre tombale en pierre

Contrairement au granit, la pierre est un matériau fragile, en particulier les pierres de teintes claires. En effet, ces derniers sont plus sensibles aux pollutions par rapport à celles à couleurs sombres. Les traces visibles sur ces pierres tombales sont causées généralement par les infiltrations d'eau, la pollution et les excréments d'oiseaux. La pierre se nettoie avec de l'eau claire.

Si le monument est vraiment sale, n’hésitez pas à ajouter du liquide vaisselle ou savon noir. Puis rincer soigneusement à l'eau claire.

Pierre tombale en marbre

L'entretien du marbre est délicat. En effet, ce matériau est très poreux. Ainsi, l'utilisation des produits acides tels que le citron et le vinaigre est déconseillée. Un mélange d'alcool à 70° et de savon noir est efficace pour se débarrasser des saletés. Il suffit donc d'appliquer le mélange sur la tombale et essuyer.

Nettoyer la mousse et les taches

Les mousses et les taches sur une pierre tombale peuvent être retirées avec une pâte réalisée avec du bicarbonate de soude et de la poudre de pierre de ponce. Ensuite appliquez la pâte sur la zone à nettoyer et finir l'entretien avec du savon noir.

Concernant les accessoires funéraires

Lors de l'entretien de la tombe, pensez à retirer les feuilles mortes, les mauvaises herbes et les débris qui se trouvent aux abords de la tombe.

En ce qui concerne les plaques et les jardinières, il suffit de les laver avec de l'eau claire. Vous pouvez également profiter de l'occasion pour retirer les fleurs fanées et les remplacer.

Le nettoyage d'une plaque de souvenir se fait avec du produit vaisselle, du lave-vitre (en petite quantité) ou de la pierre d'argile. L'eau de javel est déconseillée car elle risque d’abîmer et décolorer les plaques funéraires. Les fleurs en plastique sont nettoyées avec du liquide-vaisselle, une éponge et un peu de pierre d’argile. Concernant les céramiques comme les urnes en porcelaine ou les vases, vous pouvez rendre leur éclat en utilisant de l'eau claire et un chiffon doux.

Et si vous ne pouvez pas vous y rendre…

Quand on habite à des centaines de kilomètres du cimetière ou à l’étranger et qu’on ne peut pas se rendre régulièrement sur la tombe de la personne décédée, on peut :

  • solliciter l’agent d’entretien du cimetière (certains entretiennent des tombes privées à titre payant),
  • faire appel au fleuriste ou la société de pompes funèbres la plus proche (on trouve des forfaits dès 240 € pour quatre visites de nettoyage)
  • opter pour une société de nettoyage pour nettoyer, entretenir et fleurir une tombe. Avec plusieurs formules et tarifs, ces sociétés pourront entretenir régulièrement la tombe et vous adresser un compte rendu avec photos. Les tarifs varient entre 70 et 400 € par an pour un passage mensuel. Cela inclut le lavage, le décapage, le rechampissage de la gravure, le fleurissement de la tombe…

Partager :

Partager :

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

En savoir plus ?

Retrouvez notre Blog