Accueil > Blog > Tout savoir sur les rites funéraires protestants
enterrement protestant

Tout savoir sur les rites funéraires protestants

17 Janvier 2022

Partager :

Avec 1,7 millions de fidèles et quelques 3000 lieux de culte, le protestantisme s’avère relativement implanté en France. Issue du christianisme, cette religion prône dès son apparition au XVIème siècle une simplification des enseignements et des rites catholiques. Cette doctrine touche la conception de l’au-delà, l’organisation ecclésiastique ainsi que les sacrements ; les cérémonies funéraires sont également concernées. Chez les protestants, on estime qu'au moment de la cérémonie le défunt est déjà auprès de Dieu : il n'y a donc pas de bénédiction du pasteur pour le défunt mais pour sa famille et son entourage.
Comment le protestantisme aborde-t-il la mort ? Comment conçoit-il le deuil, le traitement du corps, l’inhumation ? Explications.

Les rites funéraires protestants se déroulent dans la plus grande simplicité.

Les protestants font principalement des lectures de Bible, des prédictions ou encore des chants liturgiques qui sont destinés à rassembler les vivants.

Chez les protestants, le défunt est remis à Dieu et la cérémonie funéraire ne s'adresse pas à lui mais bien aux vivants. La mise en bière s'effectue par les employés des pompes funèbres sans aucun rituel appliqué.

Les rites funéraires protestants ont pour but de soutenir les proches de la personne décédée dans le deuil. La cérémonie religieuse peut en fait être célébrée après l'inhumation ou la crémation, sans la présence du corps de défunt.

Le déroulement des obsèques protestantes

Tout comme la cérémonie, la crémation ou l'inhumation sont empreints de sobriété. Le pasteur peut y assister, ainsi qu'à la levée du corps, afin d'y prononcer une prière. Le faire-part peut être introduit par un verset biblique, désigné par le disparu ou un de ses proches.

Le cercueil est également dépouillé, de formes spartiates, rarement orné d'une croix huguenote. De même la sépulture sera modeste, complétée éventuellement d'une citation des évangiles.

Durant cette cérémonie, la famille concernée et ses proches se réunissent pour prier et écouter les paroles de Dieu. Il s'agit d'un acte de foi et d'espérance plutôt qu'une intercession pour le repos de l'âme du défunt.

Après la mort, les protestants laissent les morts aux mains de Dieu

Axé sur l'idée de la grâce divine, le protestantisme part du principe que le défunt y est soumis. Une fois décédée, l'âme de la personne est prise en charge par Dieu.

De fait, la dépouille n'est plus importante, et les rituels ne doivent pas être concentrés sur le corps mais sur les vivants qu'il faut aider à passer cette épreuve.

En conséquence, il n'y a aucune exigence en matière de toilette funéraire purificatrice, de positionnement du cadavre, de tenue vestimentaire … La dépouille fait l'objet de soins de thanatopraxie uniquement par souci d'hygiène et pour être présentable.

De même il n'y a pas de bénédiction de la dépouille, ni de veillée.
Le don d'organes , le don du corps à la science sont acceptés, comme un sacrifice louable pour aider autrui.

Partager :

loop-blog

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

Besoin d'aide pour des obsèques ?

Retrouvez notre Guide