Accueil > Blog > Comment se déroule un enterrement catholique ?
enterrement catholique

Comment se déroule un enterrement catholique ?

17 Janvier 2022

Partager :

Pratiqués depuis près de 350 000 ans, les rites funéraires sont des étapes essentielles lorsque survient la mort d’un être cher. La religion, à l’origine de ces rites, envisage la mort comme un voyage vers Dieu… et dans toutes les différentes croyances, les rites funéraires visent à accompagner le défunt du mieux possible vers sa nouvelle demeure. C’est un hommage à la personne décédée qui symbolise les étapes du passage vers l’après. Chaque religion possède ses propres rites funéraires. Ainsi le deuil catholique repose sur des étapes clés : le décès lui-même, la veillée, le passage à l’église et l’enterrement. Ces stades très codifiés ont été adaptés aux obligations modernes. Quels en sont les principes ? Le déroulement ? Comment procéder ?

La cérémonie catholique funérailles

En France, les cérémonies catholiques funéraires sont les plus communes. La cérémonie est dans ce cas adaptée à la fois pour l’église et le cimetière. Le prêtre tient un rôle central et la famille peut s’appuyer sur lui pour l’organisation des funérailles catholiques ainsi que la cérémonie.

Précisions sur le rite catholique

L’inhumation est souvent plus répandue et est privilégiée même si l’Eglise n’interdit aucunement la crémation. Cette coutume trouve son explication dans l’histoire, rappelons que le Christ fût inhumé après sa mise à mort, les catholiques ont donc naturellement adopté cette pratique et l’enterrement catholique figure la mise au tombeau du Christ après sa mort. Ce sont les pompes funèbres, avec le concours du prêtre, qui se chargent de la dernière étape de l’inhumation, la mise en terre.

La cérémonie funéraire catholique suit des rites et des étapes qui lui sont propres. L’accent est mis sur les moments forts de la vie du défunt. Le prête y retrace les événements importants et marquants de son passage sur Terre. Les obsèques sont un message d’espérance, promesse d’une vie calme et paisible dans l’au-delà.

Les funérailles catholiques

Les funérailles catholiques permettent, bien sûr, de rendre un dernier hommage au défunt, elles permettent aussi aux proches du disparu de se retrouver, de se réunir et de se recueillir. Elles ne sont pas nécessairement réservées aux pratiquants et tout un chacun peut être enterré dans la tradition catholique. L’entourage prie pour le défunt et le travail de deuil commence. L’aspect religieux peut être intégré à la cérémonie même si la famille ou l’entourage admet une certaine distance avec la foi.

Les rites funéraires catholiques

Contacter l’établissement religieux

Suite à un décès, il convient généralement de contacter l’établissement religieux auquel vous êtes rattaché, l’église ou le presbytère. Le prêtre avec lequel vous serez en contact vous assistera dans l’organisation de la cérémonie religieuse et vous guidera dans le choix des textes, des prières, de la musique …

Si le prêtre qui organise les obsèques est souvent celui de la commune de décès ou de la commune de résidence du défunt, il est tout à fait possible de faire appel à un autre prêtre, notamment si le disparu connaissait un prêtre de son vivant, il est de bon ton de faire appel à lui. La cérémonie n’en sera que plus personnalisée et deviendra unique.

Préparer la cérémonie

Les préparations de la cérémonie funéraire peuvent se faire directement au domicile du défunt ou au presbytère. Des bénévoles, souvent présents dans les paroisses, peuvent aider la famille, la guider dans les étapes à suivre et l’accompagner tout au long des obsèques. Les équipes paroissiales aident les familles dans leurs démarches spirituelles et les éclairent sur le message de la Bible.

Une veillée funéraire

Une veillée funéraire peut être célébrée au domicile du défunt, elle a lieu peu de temps après le décès. Il s’agit d’une cérémonie traditionnelle qui devient de moins en moins courante et permet à l’entourage proche de se recueillir et de veiller le défunt avant la cérémonie des obsèques. Cette veillée est souvent organisée à l’initiative de la famille.

Trois bénédictions peuvent être données :

- Le prêtre peut bénir le corps avant la mise en bière.
- La famille peut bénir le corps à l’entrée du cercueil dans l’église.
- Le corps peut également être béni une dernière fois lors de la mise en terre.

Les rites sont très présents lors des cérémonies funéraires catholiques, ils expriment des symboles forts. Le rite de la lumière est souvent le premier rite effectué lors de l’entrée du cercueil dans l’église. Deux membres de la famille allument deux cierges, que l’on place de chaque côté du cercueil, la lumière devient symbole de l’espérance chrétienne. Par ailleurs, aucune toilette rituelle n’est imposée après le décès dans la religion catholique.

Partager :

loop-blog

Contribuer ?

Vous souhaitez participer, animer une rubrique, partager un sujet.

Envoyez-nous un message !

Des questions sur Alanna ?

Retrouvez notre FAQ

Besoin d'aide pour des obsèques ?

Retrouvez notre Guide